• Accueil
  • Journée scientifique « Systèmes de recommandation et réseaux sociaux » le vendredi 10 octobre à Chambéry
À Chambéry, le vendredi 10 octobre 2014

http://www.arc6-tic.rhonealpes.fr/les-prochaines-dates-a-retenir/
Contact et inscription gratuite mais obligatoire : Christophe.Courtin@univ-savoie.fr

 

Appel à contribution pour les doctorants (posters).

La journée se déroule dans le bâtiment Horloge (n°1 sur le plan*) sur le campus du Bourget-du-Lac, près de Chambéry.

Pour venir en voiture ou en train et bus : http://www.savoie-technolac.com/45-acces.htm

(* plan du site téléchargeable)

Nous allons accueillir, entre autres, Anne Boyer et Geoffray Bonnin (chercheurs au LORIA) qui aborderont les usages des systèmes de recommandation (RS) sur Internet et l’impact des facteurs humains (confiance, personnalité, facteurs culturels, humeur, etc.) sur le taux d’acceptation des recommandations et sur la prise décision . L’exploitation des systèmes de recommandation sur Twitter avec des méthodes de hachage sera présentée par Julien Subercaze (chercheur à Télécom). Elsa Negre (chercheur au LAMSADE) établira les conditions de mise en place des RS dans les « villes intelligentes » (smart cities). Jérémie Mary (chercheur à l’INRIA) introduira les algorithmes de bandits permettant de régler certains problèmes d’exploitation (ex. cold start) et présentera l’impact des RS au travers de différents challenges (Netflix, Adobe, Yahoo ! news, Criteo).

Des travaux de thèses afférents seront également présentés oralement et sous forme de posters.

Présentation

L’apparition de nouveaux services collaboratifs sur le Web souligne sa dimension profondément sociale et interactive. Ces services, pour la plupart de création récente, contribuent au développement d’une économie sociale et solidaire où le profit n’est pas le seul moteur, mais où la volonté de s’entraider, le désir d’apprendre, le partage des expériences sont des motivations aussi fortes que l’opportunité d’adapter ses comportements de consommateurs aux difficultés économiques de notre époque.

Force est de constater que ces services collaboratifs ont de nombreuses caractéristiques communes : ils favorisent le partage de ressources au sein de réseaux sociaux, de communautés d’intérêt, dans lesquels la confiance qui existe entre les personnes est un facteur important de la réussite des échanges. Des recommandations viennent en appui des services d’entraide permettant aux utilisateurs de prendre des décisions en connaissance de cause. Des exemples d’applications comme Airbnb pour les locations chez l’habitant, BlaBlaCar pour le co-voiturage, allociné pour le choix des films illustrent au-delà de leurs diversités ces ressemblances et permettent d’analyser ces caractéristiques.

La journée scientifique s’intéresse à quelques-unes des nombreuses questions soulevées par la conception, le développement et l’utilisation de ce type d’applications collaboratives. Quels sont les facteurs de réussite ? Existe-t-il des modèles théoriques pour aider à leur conception ? (modèles de l’activité, analyse de réseaux sociaux, modèles probabilistes, théorie des jeux…). Quelles sont les différentes manières de faire des recommandations dans un réseau social (c’est une ancienne question qui se pose de manière nouvelle dans ce nouveau contexte) ? Quel rôle joue la recommandation dans un système d’entraide ? Qu’apporte-t-elle ? Quel est son impact ? Les profils des utilisateurs, la confiance entre eux, leurs activités, leurs traces d’interactions, les ressources utilisées ou d’autres éléments peuvent-ils intervenir dans les calculs effectués pour les recommandations ?Comment les recommandations sont-elles exploitées ?Qu’est-ce qui conduit les membres dun réseau social à faire des recommandations ou à ne pas en faire ? Comment évaluer la qualité de ces applicationscollaboratives ? Quel est l’impact de ces solutions sur le développement du Web ?

Horaires : 9H – 17H